La crème n’est autre que du petit-suisse, la confiture est au piment d’Espelette,

La framboise vient jouer son rôle de cerise sur le gâteau mais pas comme un fruit sucré, plutôt comme un accompagnement acidulé.

Un trompe l’œil pour vos convives étonnant !!

Pour 8 mignardises

2 tranches de pain complet au seigle (ou pumpernickel – pain de seigle complet allemand aux notes légèrement sucré par la betterave)
1 petit-suisse
1 cuillère à café de crème fraîche
un peu de confiture de piment d’Espelette
8 framboises + 4 framboises écrasées
1 feuille de basilic très finement ciselée
sel, poivre du moulin

Préparation et service.

Dans un bol, mélanger le petit-suisse et la crème fraîche. Saler et poivrer.

Découper le pain en petites bouchées carrées ou rondes avec un emporte-pièce de 4 cm de diamètre (dans ce cas, prévoir une tranche en plus).

Déposer un peu de framboise écrasée au centre du pain, surmonter d’un peu de crème puis de confiture au piment d’Espelette.

Poser une framboise au sommet et un tout petit morceau de basilic. Donner un dernier tout de poivre du moulin.

Servir de suite ou bien laisser reposer au frais selon votre emploi du temps.

 

Source: blog dans la cuisine de Sophie – Sophie FRANCOIS